3 sep. 2009

Accompagnement Educatif : Les fiches sport

L’accompagnement éducatif, à travers le sport, doit permettre à tous les élèves de construire leur personnalité et favoriser ainsi une meilleure réussite scolaire. Le sport est un des 4 volets du dispositif d’accompagnement éducatif, il doit s’inscrire dans un projet d’accompagnement éducatif propre au collège. Ce projet éducatif participe du projet d’établissement en cohérence avec les différents projets et axes du collège. Il ne doit pas entrer en concurrence avec le projet EPS, avec le projet de l’association sportive du collège.

La mise en œuvre
Le volet sportif de l’accompagnement éducatif ne se substitue pas aux pratiques sportives déjà existantes. Dans les collèges, l’éducation physique et sportive est une discipline enseignement avec ses programmes, l’association sportive dans le cadre de l’UNSS, poursuit des objectifs de compétition, d’animation et de formation. Des dispositifs d’accompagnement scolaire sur le pôle sportif existent et sont déjà mis en œuvre dans le cadre de la politique de la ville, du dispositif école ouverte, des offres du monde associatif.
Les activités sportives proposées dans le cadre de l’accompagnement éducatif s’inscrivent dans une logique de projet pour permettre à l’élève l’acquisition du socle commun de compétences et de connaissances. Les dispositifs les plus efficaces sont ceux qui sont directement en prise avec le travail scolaire. L’activité natation peut ainsi être proposée à des élèves non nageurs en tant que soutien natation dès que les enseignants d’EPS ont identifié un public d’élèves en difficulté. Globalement, les enseignants d’EPS doivent aller au devant des élèves qui sont le plus en difficulté afin que ces élèves tirent le plus de profit de l’accompagnement éducatif. Cela peut concerner les élèves d’un milieu social très modeste, des élèves repérés très agités ou en rupture dans le rapport au corps (santé, élèves handicapés, surpoids, obésité, accès des filles aux pratiques sportives,...). Ces activités sportives s’adressent cependant à tous les élèves. Cet axe sportif est offert aux élèves volontaires, il s’agit d’assurer en toute équité, à chaque élève l’épanouissement par la pratique du sport. Dans une logique d’éducation, un programme d’activités sportives réfléchi et équilibré doit être proposé aux élèves en fin de journée. Il ne doit pas être redondant avec les activités de la journée, il doit participer d’une ouverture en matière de pratique sportive.

Le partenariat
L’association sportive est incontournable, elle doit être reconnue comme un élément clé de la mise en place de l’accompagnement éducatif, elle doit faciliter la mise en œuvre du projet. Le projet sportif d’accompagnement éducatif, en s’adossant au projet de l’association sportive, peut proposer des actions de nature différente, pour un public scolaire qui ne vient pas dans le cadre associatif.
Des activités sportives peuvent s’appuyer sur les associations locales, par convention. Ce partenariat sportif doit être réfléchi et s’inscrire, sous la responsabilité du chef d’établissement, dans le projet éducatif. La direction départementale de la jeunesse et des sports, le comité départemental olympique du sport, les offices municipaux des sports sont des partenaires privilégiés. Une fiche CNDS est proposée pour guider les démarches mais des spécificités départementales peuvent exister.

Les acteurs
Ce dispositif concerne les professeurs d’EPS qui s’engageraient au-delà de leurs obligations de service dans le cadre de leurs missions. La plupart des activités se déroule dans les locaux scolaires mais certaines activités sportives peuvent avoir lieu à l’extérieur de l’établissement afin de bénéficier des structures locales existantes. Le projet éducatif doit alors clairement définir les règles de fonctionnement hors établissement. Une fiche précise ces dispositions. Les animateurs sportifs doivent être qualifiés : en tant qu’intervenant extérieur, l’animateur doit être brevet d’État dans l’activité ou étudiant inscrit en licence 3 STAPS « éducation et motricité ». Tout autre intervenant ne peut encadrer que sous l’autorité et la présence de l’une ou l’autre de ces personnes. Les conventions doivent être établies avec des associations reconnues en évitant les conventions avec une personne à titre individuel.
Il est souhaitable qu’un enseignant d’EPS de l’établissement soit professeur référent sport auprès du chef d’établissement.

Les fiches

 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.