25 nov. 2003

Enseigner les activités physiques artistiques au collège et au lycée : boite à outils a l’usage des enseignants

Auteurs : Commission des collèges de Seine Saint-Denis (Observatoire des pratique)
Claudine BOTTIER, Stéphane BARBEAUX, Virginie DEJEAN,
Francine GENDRE, Renan Le Bras, Pascale ORELLANA, Anne Marie PEYPOUDAT, Marie Pierre ROCCHINI, Anne SACHS,

AVANT PROPOS de Serge Clément, IA-IPR

Réunis au sein de la commission danse de Seine Saint Denis, des professeurs d’EPS sont engagés depuis de nombreuses années dans une réflexion sur l’enseignement des activités physiques artistiques. La qualité de leurs travaux et l’approche pragmatique qu’ils promeuvent dans les stages de formation continue ont permis à de nombreux professeurs " d’oser " l’enseignement d’activités trop souvent ignorées des programmations des collèges et des lycées.

Pratique de l’élève, pratique de l’enseignant.

Le but de cette publication est de faire de nouveaux émules ou, plus précisément, " de faire aimer les pratiques artistiques ", comme le proclame Anne Sachs dans son article. Bien entendu, la lecture de ce document n’y suffira pas. Comment, en effet, emporter l’adhésion des élèves si l’on n’est pas soi-même partant pour l’aventure, car s’en est une, vers une autre façon de vivre son corps, sa relation aux autres et au monde physique ? S’engager dans l’enseignement des APA suppose une implication de soi, bien plus probablement que pour toute autre activité physique ou sportive, qui ne peut faire l’économie d’une pratique personnelle. Il m’apparaît que les stages de formation continue donnent à vivre au professeur, devenu apprenant, cette expérience " nécessaire " de la pratique artistique. Ils lui permettent non seulement d’acquérir ou d’affiner son bagage didactique, mais également de comprendre ce qui se joue au niveau corporel, émotionnel et sensible lorsque l’on est appelé, comme l’élève, à s’investir " tout entier " dans une motricité expressive que l’on a peu l’occasion de fréquenter.

Education physique et accès à la culture

Comme chacun sait, le champ des activités physiques artistiques est immense. C’est pour cette raison que l’approche qui en est faite ici est ouverte, tant du point de vue de l’activité support (la danse et le cirque), que de la démarche pédagogique (utilisation de documents iconographiques, de bandes vidéo, de textes) ou du contenu, sous toutes ses formes (cours d’EPS, association sportive, collaboration avec des professionnels des centres culturels, interdisciplinarité, etc.). L’ensemble des contributions montre que l’enseignement des APA contribue à l’enrichissement des ressources motrices, cognitives ou affectives, et qu’il permet aux élèves d’accéder aux domaines de la culture artistique extrascolaire. C’est un enjeu de taille pour tous, plus particulièrement pour ceux qui sont issus des milieux socio-économiques défavorisés, et pour les professeurs qui ont à construire, avec eux, cette passerelle entre l’école et un monde riche de sa diversité.

(...)

 
Document(s) joint(s) :